( 29 juillet, 2019 )

EN VOULEZ-VOUS ENCORE, DES GENTILES BIZARRES ?…..

EN   VOICI :

 

AGDE                                            AGATHOIS

AUCH                                                   AUSCITAINS

BEAUGENCY (Centre)                     BALGENCIENS

BOURGES                                           BERRUYERS

LA CIOTAT                                         CIOTADENS

DIEULOUARD (Lorraine)              SCARPONAIS

FOIX                                                    FUXEENS

JOOUY EN JOSAS                           JOVACIENS

LAGNY SUR MARNE                      LATIGNACIENS

MILLAU                                             MILLAVOIS

 

A BIENTOT POUR D’AUTRES GENTILES…..

( 14 juillet, 2019 )

ENCORE DES GENTILES BIZARRES…..

CETTE SEMAINE, JE VOUS

LIVRE ENCORE UNE SÉRIE

DE NOMS D’HABITANTS BIZARRES

(pas les habitants… les noms ! ) : 

 

VILLEDIEU LES POÊLES          SOURDINS

                                                ou THEOPOLITAINS

PERIGUEUX                               PETROCORIENS

LUC SUR MER (14)                    LUTINS

CHARLEVILLE-MEZIERES      CAROLOMACERIENS

MONT SAINT MICHEL             MONTOIS

PONT-A-MOUSSON                 MUSSIPONTAINS

CAHORS                                   CADURCIENS

CRETEIL                                   CRISTOLLIENS

HOUILLES (78)                          OVILLOIS

MEYZIEU   (69)                          MAJOLANS

 

A LA SEMAINE PROCHAINE POUR D’AUTRES GENTILES…

( 11 juillet, 2019 )

VOTRE ENFANT PASSE LE BAC FRANÇAIS L’ANNÉE PROCHAINE ?

SI VOTRE LYCÉEN PASSE LE BAC DE FRANÇAIS

L’ANNÉE PROCHAINE

METTEZ TOUTES LES CHANCES DE SON CÔTÉ  !

POUR CELA, COPIEZ-COLLEZ SUR LE LIEN CI-DESSOUS

DANS VOTRE NAVIGATEUR :

http://go.617274686f6d6173z2ec6a756c696574.1.1tpe.net

MÉTHODE DE PRÉPARATION AU BAC DE FRANÇAIS

A UN PRIX DÉFIANT TOUTE CONCURRENCE…..

( 6 juillet, 2019 )

D’AUTRES GENTILES…..

QUELQUES GENTILES BIZARRES…

 

SAINT CLOUD                  CLODOALDIENS

PONTARLIER                   PONTISSALIENS

EPINAY:SEINE                SPINASSIENS

MONTAUBAN                  MONTALBANAIS

PUTEAUX                         PUTEOLIENS

BOBIGNY                          BALBINIENS

LONGCOCHON (Jura)  COUCHETARDS

BEZE (Côte d’Or)            BEZOIS

DOLO (Côte d’Armor)    DULCINIENS

EPINAL (Vosges)            SPINALIENS

 

A LA SEMAINE PROCHAINE POUR D’AUTRES GENTILES…

( 28 juin, 2019 )

BONJOUR A TOUS – JE REPRENDS MON BLOG AUJOURD’HUI……

PENDANT QUELQUES SEMAINES, JE VAIS VOUS APPRENDRE

LE NOM « BIZARRE » DES HABITANTS DE CERTAINES VILLES FRANÇAISES :

 

AU FAIT…. LE NOM DONNE AUX HABITANTS D’UN LIEU EST :

« LE GENTILÉ »… on en apprend tous les jours….

 

BEZIER :                                BITTEROIS

FONTAINEBLEAU :           BELLIFONTAINS

ANGOULEME :                   ANGOUMOISINS

LISIEUX :                             LEXOVIENS

BAYEUX :                            BAJOCASSES

PONT-SAINT- ESPRIT :  SPIRIPONTAINS

SAINT-MALO :                   MALOUINS

RAMBOUILLET :              RAMBOLITAINS

COULOMMIERS :             COLUMERIENS

BOURG-LA-REINE :          REGINABURGIENS

 

JE VOUS RETROUVE LA SEMAINE PROCHAINE POUR

D’AUTRES NOMS « BIZARRES »………..

 

( 30 juin, 2018 )

JETER L’EPONGE

Pourquoi dit-on

« JETER L’EPONGE » ?

 

« Jeter l’éponge » consiste à abandonner la réalisation d’une tâche.

Cette expression a une origine sportive.

On la doit à un geste que l’on vit, pour la première fois, sur les rings de boxe, en Angleterre, au XIXe siècle.

C’est à cette époque que naissent les règles auxquelles se soumettent les pratiquants du noble art. 

Dans ce sport, entre deux rounds, les boxeurs s’assoient dans leurs coins. Face à eux, les entraîneurs les rafraîchissent, et nettoient leur visage avec une éponge.

Si, pendant le combat, un poulain prend trop de coups, l’entraîneur peut jeter cette éponge sur le ring pour indiquer son désir de mettre fin à la rencontre.

On voit apparaître cette expression à la fin du XIXe siècle en Angleterre, puis, très rapidement, en France dès le début du XXe, avec un usage d’abord limité à la boxe.

L’expression fut, par la suite, étendue à d’autres domaines, dans lesquelles aucune éponge n’est, d’ailleurs, utilisée !

 

 

( 30 juin, 2018 )

UNE VICTOIRE A LA PYRRHUS

Quelle est l’origine de l’expression :

« UNE VICTOIRE A LA PYRRHUS » ?

Une « victoire à la Pyrrhus » est une victoire qui donne lieu à de lourdes pertes pour le vainqueur.

Cette expression fait référence aux dommages considérables subis par l’armée du roi Pyrrhus d’Épire, face aux Romains, pendant les batailles d’Héraclée et d’Ausculum, au IIIe siècle avant Jésus Christ.

Pyrrhus était, en effet, un dangereux adversaire du temps de la Rome antique ! Mais, malgré ses victoires lors de ces affrontements, les batailles décimaient ses troupes.

Les Romains tombés au combat étaient remplacés, alors que c’était plus difficile dans l’armée de Pyrrhus.

A tel point, que le roi prononça ces mots : « Si nous devons remporter une autre victoire sur les Romains, nous sommes perdus ! ». Les victoires n’étaient donc pas susceptibles de le réjouir. Elles avaient un goût amer !

Malgré son origine militaire, l’expression est utilisée aujourd’hui dans de nombreux autres domaines, comme la politique, ou encore le sport.

( 30 juin, 2018 )

TOUT DE GO

 

Pourquoi dit-on

« TOUT DE GO » ?

 

L’expression « tout de go » signifie : directement, sans préambule ni précaution.

Elle est née au XVIIe siècle.

«Go » n’a rien à voir avec le jeu de plateforme d’origine chinoise !

Et pas d’avantage avec le verbe anglais « aller » !

Cette locution est, en revanche, en lien direct avec l’expression ancienne « avaler tout de gob » dont elle est la formule simplifiée.

Le terme « gob » qui a donné le verbe « gober », est une technique d’ingestion des aliments. Or, l’acte de gober est réalisé rapidement. Gober consiste donc précisément à s’alimenter de façon hâtive.

Il est donc logique que l’action réalisée « tout de go » le soit aussitôt, en un instant !

Au sens figuré le verbe « gober » prit naturellement le sens de « croire facilement, sans réfléchir ». Celui qui « gobe tout ce qu’on lui dit » ne prend pas le temps de réfléchir et « gobe » les informations comme il le ferait avec un œuf !

( 21 juin, 2018 )

RONGER SON FREIN

Pourquoi dit-on

« RONGER SON FREIN » ?

 

« Ronger son frein » consiste à s’efforcer de contenir son envie de réaliser quelque chose.

Il s’agit donc de se retenir, dans la frustration, malgré une vive impatience.

Cette expression apparaît au Moyen-âge.

A cette époque, le cheval a une grande importance dans la vie quotidienne.

Dès le XIIe siècle, on utilise le mot « frein » pour désigner ce que nous nommons aujourd’hui « le mors », c’est-à-dire le dispositif métallique placé dans la bouche du cheval et qui, étant relié aux rênes, permet de conduire l’animal.

Quand il n’est pas monté et qu’il subit un repos forcé, le cheval peut trépigner d’impatience. Pour tromper l’ennui il peut ronger son mors en attendant de pouvoir à nouveau galoper. Il ronge donc, au sens propre, son « frein ».

L’homme qui refrène son envie d’agir, ou de s’exprimer, fait de même, mais au figuré !!!

 

 

( 21 juin, 2018 )

SE FAIRE DU MOURON

Quelle est l’origine de l’expression

« SE FAIRE DU MOURON » ?

 

L’expression  « se faire du mouron » signifie qu’une personne se fait beaucoup de soucis.

Le mot « mouron » est pour le moins énigmatique.

Il désigne des herbes de très petite taille que l’on trouve à la campagne !

Or, depuis le XIXe siècle, on utilise ce mot, en argot, pour parler d’une touffe de poils, ou de la chevelure.

L’expression signifie donc, littéralement, « se faire des cheveux », qui n’est que la forme simplifiée d’une autre expression « se faire des cheveux blancs ». Par ricochet, l’expression « se faire du mouron » s’est mise à signifier, au XXe siècle « se faire de la bile », autre expression au sens équivalent.

On remarque que ces expressions, qui ont toutes la même signification, font toutes référence à une production involontaire du corps humain, comme si l’impossibilité, ou l’incapacité, à en contrôler le surgissement ou la transformation (dans le cas de la couleur blanche des cheveux) était source d’une grande inquiétude pour les hommes…

 

12345...8
Page Suivante »
|